Brève histoire de Saint Jean-Baptiste de La Salle et de L’institut des Frères des Écoles Chrétiennes (FEC)

Jean-Baptiste de La Salle (1651-1719),

Chanoine de Reims (1666-1683), aide un petit groupe de maîtres d’écoles gratuites à se mettre à la hauteur de leur mission d’éducateurs chrétiens et, renonçant à sa situation de privilégié, s’unit à eux dans les années 1680-1685. C’est ainsi que naît l’Institut des Frères des Écoles chrétiennes, entièrement voués à l’éducation chrétienne des « enfants des artisans et des pauvres », tous laïcs et menant, en ville seulement, une vie proche de celle des religieux, avec la soutane noire, le rabat blanc et « les quatre bras » (manteau à manches flottantes) qui seront connus dans le monde entier.

Car, en 1688, le Fondateur refuse de se laisser enfermer dans les limites d’un diocèse et s’établit à Paris ; en 1702, il envoie deux Frères à Rome. À Saint-Yon, près de Rouen, il commence un pensionnat payant dont le programme s’oriente vers une formation professionnelle et commerciale pour la bourgeoisie locale, avec une section pour jeunes « libertins » (difficiles).

Après des essais infructueux (1686 et 1694), Jean-Baptiste de La Salle obtient en 1717 qu’un Frère soit élu Supérieur général à sa place par un « Chapitre » composé des principaux Frères. Quand meurt le Fondateur, en 1719, l’Institut compte 120 Frères établis en 22 villes.

Quelques liens utiles pour la suite du récit :

http://lasallefrance.fr/-Saint-Jean-Baptiste-de-La-Salle-
http://www.lasalle.org/index.php?option=com_content&view=article&id=50&Itemid=55&lang=fr