Historique

Saint-Bernard, communauté éducative, communauté chrétienne, héritière d’une longue tradition, s’efforce de vivre au milieu des réalités du temps présent, avec et pour les enfants et les jeunes aujourd’hui.

C’est en 1856 que voit le jour à Bayonne le premier pensionnat Saint-Bernard.

Il est ouvert par les Frères dans le quartier Saint-Esprit, sur la rive droite et de l’Adour. Il accueille seulement 8 élèves ! Mais le nouveau pensionnat connaît un rapide essor et doit déménager à plusieurs reprises à travers la cité : quartier Saint-André, puis rue Thiers, à l’emplacement des galeries Lafayette, où nous le retrouverons en 1905 lorsque la loi de séparation de l’église et de l’État vient interrompre le travail commencé et provoque la fermeture du pensionnat. Les Frères quittent donc la France pour l’Espagne et ouvrent à Saint-Sébastien un nouveau pensionnat : « El colégio San Bernado » avec les élèves restés fidèles, les élèves espagnols en particulier. Le collège accueille à l’époque 12 nationalités.

Pour autant, les Frères souhaitent revenir en France. Dès 1919, rouvre à Bayonne ce qu’on appelle « le Petit Saint-Bernard », et c’est en 1928 que la décision du retour complet en France est arrêtée. Le Bâtiment est construit en dix mois et au terme d’un déménagement estival, la rentrée a lieu à Bayonne le 8 octobre.

Les élèves sont internes pour la plupart, scolarisés dans les classes primaires, au collège et au lycée : baccalauréats classiques et classes commerciales préparant aux métiers de la banque.

En 1946, la propriété Grand Vigne vient se rajouter à l’établissement.

En 1968, à la suite de restructuration de l’Enseignement Catholique, Saint-Bernard perd son lycée qui est regroupé avec le lycée Saint Louis dans la propriété de Villa Pia ; parallèlement son collège s’étoffe et son primaire va connaître une croissance rapide du fait de l’accueil de deux écoles (en 1981 et 1986) obligées de quitter leurs locaux. C’est en 1980 qu’est construit le bâtiment de l’école primaire. 1981 voit l’ouverture de l’école maternelle. D’autres constructions vont faire de Saint-Bernard ce qu’il est aujourd’hui : le gymnase en 1994 et le nouveau bâtiment de l’école primaire en 2003.

Aujourd’hui, Saint-Bernard compte donc 21 classes de primaire et maternelle, 28 classes au collège et accueille environ 1 200 élèves. Son internat est composé de deux unités : internat filles et internat garçons, collégiens et lycéens.

Après 150 ans d’existence, il a été décidé que l’ensemble scolaire Saint-Bernard aurait un nouveau nom, ou plutôt que son nom évoluerait et deviendrait « La Salle Saint-Bernard ». Ajouter La Salle c’est manifester que l’histoire de l’établissement longue de 150 ans s’inscrit dans une aventure qui la précède car elle remonte à Jean-Baptiste de La Salle, un homme du XVIIe siècle.

Mais se référer à lui c’est s’enraciner dans une tradition éducative et spirituelle qui a marqué et marque encore la réflexion et la pratique pédagogique, éducative, de notre système scolaire. Le nom « La Salle » est porteur de rêve, celui d’une fraternité qui dépasse les milieux, les cultures, les pays, c’est aussi se rattacher explicitement à un réseau national de 150 établissements accueillant 110 000 élèves, et à un réseau international présent dans 80 pays au service d’un million d’élèves et étudiants.

F. Jacques d’Huiteau , Le 24 juin 2007